Histoire et traditions de la Chandeleur

test

Histoire et traditions de la Chandeleur

La Chandeleur est une fête familiale au cours de laquelle on mange des crêpes pour se porter bonheur et se faire plaisir.

On trouve l’une des origines de la Chandeleur dans la fête irlandaise d’Imbolc ; ancienne fête celte illustrée d’un rite de purification de l’eau le 1er février pour la fête d’Imbolc, roi celte. Cette fête était censée assurer fertilité et fécondité et annonçait la fin de l’hiver proche, soit le retour vers la lumière.

Ensuite nous passons à l’époque romaine quand on fêtait vers le 15 février le dieu de la fécondité, Lupercus, au cours des lupercales, jours de fertilité. C’était le début de la saison des amours chez les oiseaux! Les paysans parcouraient les champs en procession et portaient des flambeaux, pour éloigner les mauvais esprits, assurer de bonnes récoltes, ainsi que la prospérité pour le reste de l’année, et en même temps la bénédiction sur leurs maisons.

La Chandeleur est aussi une fête que l’église catholique célébrait le 2 février, 40 jours après la naissance de l’Enfant Jésus, considéré comme la Lumière pour éclairer les nations, commémorant encore la présentation de Jésus au Temple et la purification de la Vierge. On marquait cette célébration par une procession de cierges bénits, chandelles allumées à l’église jusqu’au retour à la maison, le feu de ces chandelles remplaçant celui des torches des paysans.

La légende raconte que c’est le pape Gélase 1er, réconfortant les pèlerins arrivant sur Rome en leur offrant des crêpes (faites avec le blé de la moisson précédente car les futures moissons n’étaient plus très loin), qui remplaça officiellement le rite païen de la lumière hérité des Romains par la fête de la Chandeleur, telle que nous la connaissons.

Ainsi la tradition des crêpes le jour de la Chandeleur se perpétue, chaque 2 février, entre la croyance et la tradition.

C’est le jour qui signifie à la fois renaissance et avenir meilleur.

Tous ces symboles se retrouvent dans la crêpe, disque doré qui rappelle aussi le disque solaire, la lumière, retour à l’abondance et la fin de la misère.

Ainsi les crêpes que l’on fait en famille ou entre amis ont été adoptées pour fêter la Chandeleur, et apporter la prospérité au foyer familial.

Faire sauter les crêpes avec adresse, une pièce de monnaie dans la main opposée est censé apporter le bonheur jusque la prochaine Chandeleur, le tout aux lueurs de chandelles…

Pour gagner en prospérité, la première crêpe ne devra pas être mangé et sera gardée jusqu’à la chandeleur de l’année suivante (certains ajoutaient un louis d’or dans la crêpe pour gagner en prospérité); on la dépose sur le haut d’une armoire dans la chambre la plus ancienne de la maison (pour qu’elle n’y moisisse pas…pensait-on alors), puis on récupérera l’année suivante la pièce d’or pour la donner au premier pauvre rencontré. Si les étapes de ce rite sont respectées, la famille est assurée d’avoir de l’argent toute l’année !

Dictons et proverbes typiques de la Chandeleur :

Chandeleur couverte, quarante jours de perte.
À la Chandeleur, le jour croît de 2 heures.
Rosée à la Chandeleur, Hiver à sa dernière heure.
Quand le soleil à la chandeleur fait la lanterne, 40 jours après il hiverne.
À la chandeleur, l’hiver cesse ou reprend vigueur.

Si le deuxième de février
Le soleil apparaît entier
L’ours étonné de sa lumière
Se va mettre en sa tanière
Et l’homme ménager prend soin
De faire resserrer son foin
Car l’hiver tout ainsi que l’ours
Séjourne encore quarante jours

Selon la légende, la marmotte sort de son terrier le 2 février à midi pour chercher son ombre. Si elle la voit, elle prend peur, rentre dormir et l’hiver dure encore six semaines. Si elle ne la voit pas, elle reste dehors, car le pire de l’hiver est passé et un temps plus chaud approche.

En effet : Soleil de la Chandeleur Annonce hiver et malheur

En dépit des proverbes et dictons, vous passerez un agréable moment autant à les faire qu’à les déguster !!